Tondeuse Débroussailleuse Kiva Centor 3 : Guide d’achat

Comment choisir : Tondeuse Débroussailleuse Kiva Centor 3

PromoMeilleure Vente n° 1
Débroussailleuse Bosch - AFS 23-37 (1000W, livré avec lame à 3 dents, bobine pour fil de coupe, 3 fils de coupe, poignée supplémentaire, capot de protection)
  • Débroussailleuse puissante et ergonomique pour venir à bout des herbes les plus résistantes!
  • Moteur puissant 1000w pour un travail de coupe optimal
  • Double système de coupe : à lame 3 dents et à fil ø 3,5mm : pour une très grande efficacité de coupe
  • Changement d'un système de coupe à l'autre simple
  • Conception ergonomique pour un travail confortable : équilibrage de l'outil avec une répartition des poids étudiée, sangle de maintien, double poignée et softgrip pour un confort de travail

La débroussailleuse se trouve être un outil qui sert à faucher la broussaille (l’herbe et les petites plantations) voire à tailler. Quelques débroussailleuses seront desfois surnommées broyeur. Le terme rotofil se trouve être de temps en temps utilisé en tant que équivalent, toutefois il désigne un nom commerciale.

Pourquoi se procurer une débroussailleuse

Que vous vouliez défricher un sous-bois, scarifier vos ronces, nettoyer votre talus ou bien épurer vos extérieurs, vous allez directement constater que la tondeuse traditionnelle est loin d’être conçue pour ce genre d’élagage, qu’un coupe-bordure électrique paraît limité c’est pourquoiest important d’avoir une débroussailleuse.
Effectivement, quand l’approche devient complexe, que le feuillage se révèle être bien trop consistant voire que la région à traiter vous parait beaucoup détruite, l’objet de cisaille additionnel à une tondeuse est bel et bien une débroussailleuse.
Adéquate à la superficie de votre terrain tout comme au type de votre végétation, la débroussailleuse est votre meilleur atout.
D’un fonctionnement accessible, accessible d’utilisation qui plus est avec peu d’entretien, vous aurez le dilemme parmi une débroussailleuse électrique, une débroussailleuse thermique, la débroussailleuse à dos mais également la débroussailleuse à roues ou une débroussailleuse autoportée. Parcourez le guide dans l’optique de convenablement sélectionner une débroussailleuse !

Genres de débroussailleuses

Selon l’application et votre secteur d’usage, il y a un grand nombre de formes de débroussailleuses :

Des coupe-bordures, de minuscules débroussailleuses électriques reliées au secteur destinées à un maniement qui n’est pas intensif aux alentours de votre résidence.
Les coupe-bordures avec batterie, ceux-ci se répandent beaucoup qui plus est ils favorisent un usage domestique concernant des moyennes propriétés.
Les coupe-bordures thermiques, utilisés si vous souhaitez des usages successifs pour d’immenses propriétés. Armés d’un container à essence qui permet une fabuleuse autosuffisance, ces objets se trouvent être utilisables sur de nombreux genres d’étendues sans avoir de nécessité d’être réalimentés comme avec un modèle électrique.
Des débroussailleuses thermiques pour demeures et potagers. Elles ont la même utilité que les coupe-bordures thermiques, mais, les débrousailleuses thermiques ont davantage de puissance en ce qui concerne les travaux importants comme intensifs.
Des débroussailleuses pour vergers, secteurs et chantiers agricoles: son moteur beaucoup plus imposant permet un bon rendement.
Les débroussailleuses forestières, qu’elles soient à lames et aussi à rotofils, se révèlent être malléables ainsi que performantes, concernant tâches difficiles au sein des bois, ou encore également pour découper de petits arbustes.
Des débroussailleuses à dos, manipulables sans difficultés.
Les combi-système représentent des moteurs de débroussailleuses qui vont pouvoir être convertis en tronçonneuses, sarcleuses, souffleurs.

Une grande partie de ces moteurs se trouvent être des deux temps, plusieurs dans le commerce sont des 4 temps (avec un carter d’huile).

Comment manipuler la débroussailleuse ?

Démarrez la débroussailleuse à chaque fois le dispositif installé sur une surface plane, la lame ne devant rien toucher.

Il peut y avoir de multiples manière de s’en servir, par rapport du sol tout comme de votre type de feuillage.

Le dispositif de coupe tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, la manière la plus commune consiste à moissonner de droite à gauche. Dessinez des arcs circulaires en gardant à chaque fois la lamelle devant vous. L’herbe amassée redescend alors sur la partie que vous venez de travailler.

Une autre technique, à  supposer que les végétations deviennent terriblement hautes ou bien trop farouches, revient à couper dans les 2 directions : vers la droite si l’on veut couper la partie supérieure des herbes par la suite vers la gauche pour la partie inférieure.

Sur un sol en pente, adoptez la pratique des bandes. Débutez en bas de la pente : coupez une bande parallèlement à la pente, de droite à gauche, puis passez à la bordure supérieure, et ainsi de suite. De ce fait, la verdure scarifiée d’une zone revient tout le temps sur la bordure antérieure.

Sur un terrain plat et puis colossal, travaillez en carrés, en démarrant à faucher depuis l’extérieur du carré sans oublier de finir par l’intérieur.

En vue de ne pas esquinter ses plantations, voire pour couper à proximité des plantes, utilisez la méthode des ronds : entourez le capot de protection près de l’obstacle, et puis fauchez au plus proche en tournicotant tout autour.